R&D et performance industrielle
Publié le 15 avr. 2020

Fiche métier – Ingénieur procédés/méthodes

Il/elle modernise et met en conformité les outils de production.


        recrutement  La plasturgie recrute fortement sur ce métier    

Définition : qu'est-ce qu'un(e) ingénieur procédés/méthodes ?

L’ingénieur procédés/méthodes est la passerelle entre le bureau d’études et le service production. Il ou elle réalise les opérations d’optimisation, de modernisation et de mise en conformité dans le respect de la réglementation et des règles d’hygiène et sécurité.

Autres appellations de l’ingénieur procédés/méthodes

les appellations du métier d'ingénieur procédés/méthodes en plasturgie
  • Ingénieur Process
  • Technicien(ne) d'industrialisation
  • Ingénieur en métrologie
  • Spécialiste industrialisation
  • Responsable service méthode
  • Responsable du bureau des méthodes
  • Responsable des méthodes industrielles

Vous aimez concevoir et imaginer ? Vous êtes rigoureux(se) et organisé(e) et le respect des procédures est important pour vous ? Vous avez un bon esprit d’analyse, vous êtes adaptable et polyvalent(e) ? Alors, ce métier est fait pour vous !

Les missions principales de l’ingénieur procédés/méthodes

Études, diagnostic et analyse : réalisation d’études techniques sur les processus ; rédaction de rapports techniques sur les procédures à suivre en matière de sécurité et d’environnement en lien avec les experts techniques ; réalisation d’essais pour la mise en conformité des équipements en place et l’installation de nouveaux équipements pilotes ; analyse des dysfonctionnements et des différentes étapes du procédé de fabrication pour fiabiliser les process ; étude des solutions technologiques pour réduire les risques industriels.

Gestion de projets transverses d’optimisation et de développement industriel/méthodes : coordination d’études de faisabilité pour adapter l’outil de production aux nouvelles exigences et normes ; réalisation d’études préalables à la conduite de projets d’amélioration de la production en lien avec les ingénieurs de production ; recherche de solutions d’optimisation des coûts ; identification et proposition d’axes d’amélioration ; d’optimisation et d’évolutions des procédés de fabrication et des équipements et d’améliorations techniques pour le développement industriel ; mise en place et animation d’une démarche d’amélioration continue ; organisation et animation de réunions inter-services.

Les compétences de spécialités d'un(e) ingénieur procédés/méthodes

Les compétences génériques

  • Conduire, partager : maîtriser les techniques de questionnement et de reformulation, gérer des confrontations / points de vue différents, etc.
  • Élaborer, imaginer, améliorer : faire face à n’importe quelle situation grâce à un esprit orienté vers la résolution des problèmes.
  • Adapter, ajuster : prendre connaissance en se faisant aider, de la politique Environnement, Qualité, Hygiène et Sécurité de la structure et prendre en compte les normes qui en découlent dans la réalisation de ses propres missions.

Les compétences techniques

  • Management,
  • Maîtrise de la planification (budgétisation, tableau de bord),
  • Maîtrise des procédés de fabrication/production,
  • Pratique des logiciels de modélisation (CAO, DAO),
  • Maîtrise des logiciels d’amélioration continue,
  • Savoir analyser et synthétiser des données,
  • Savoir interpréter et exploiter les résultats des essais de développement industriel,
  • Savoir anticiper, identifier et diagnostiquer les dysfonctionnements et/ou les anomalies et proposer des solutions pertinentes,
  • Traduire des résultats d’essais, chiffrés ou non, en consignes et procédures.
les compétences d'un(e) ingénieur procédés/méthodes en plasturgie

Formation : comment devenir un(e) ingénieur procédés/méthodes ?

Il existe plusieurs formations d’ingénieur qui permettent d’accéder au métier d’ingénieur procédés/méthodes :

Ingénieur plastique et polymères du Cirfap en partenariat avec l'Itech : ce cursus sur 3 ans offre un enseignement complet avec un enseignement tant spécifique (étude de la science des polymères) que générique (étude du management et de l’anglais).

Ingénieur mécanicien spécialité plasturgie du Cirfap en partenariat avec l'Insa : destiné aux étudiants possédant un premier diplôme de niveau BAC+2 ou BAC+3, cette formation en apprentissage repose sur un enseignement de qualité pour une insertion rapide dans les entreprises de la filière.

Ingénieur Génie mécanique procédés polymères avancés du Cirfap en partenariat avec l'Insa : cette formation sur 3 ans, également proposée en alternance, offre un cursus spécialisé aux matériaux polymères, à la conception ou encore à la simulation numérique.

Master Matériaux Plastiques et Écoconception : sur deux ans cette formation permet d’accéder au métier d’ingénieur procédés-méthodes en possédant une expertise forte en écoconception (développement durable, projet écocitoyen, qualité et vieillissement du plastique, etc.).

Master Ingénierie en plasturgie – Chimie et Sciences des matériaux : ce Master 2 en apprentissage permet d’acquérir des compétences tant disciplinaires (connaissances des matériaux et des procédés) que transverses (communication, esprit d’analyse).

⤷ Vous souhaitez suivre une formation continue ? Découvrez la formation qui vous correspond : en reconversion

Offres d'emploi : quelles entreprises recrutent un(e) ingénieur procédés/méthodes ?

Découvrir les offres d'emploi d'un(e) ingénieur procédés/méthodes dans votre région : ici

En découvrir plus

Dans chaque profil, il y a un talent caché dont nous avons besoin.

En orientation

Découvrez quelle formation suivre pour devenir ingénieur procédés/méthodes en plasturgie ! Rejoignez une filière innovante.

En reconversion

Vous souhaitez vous reconvertir au métier d’ingénieur procédés/méthodes ? Découvrez comment y accéder !

En évolution

Évoluez au sein de votre poste et découvrez comment acquérir de nouvelles compétences en tant qu’ingénieur procédés/méthodes.