R&D et performance industrielle
Publié le 15 avr. 2020

Fiche métier – Coordinateur(trice) amélioration continue

Il/elle assure la performance des ateliers de production.


        recrutement  La plasturgie recrute fortement sur ce métier    

Définition : qu'est-ce qu'un(e) coordinateur(trice) amélioration continue ?

Le/la coordinateur(trice) d’amélioration constitue un poste clé pour optimiser le fonctionnement de la production sur le long terme. Il/elle a pour mission d’optimiser l’organisation des ateliers de production, d’analyser les dysfonctionnements dans une démarche d’amélioration continue.

Autres appellations du coordinateur(trice) amélioration continue

les appellations du métier de coordinateur(trice) amélioration continue en plasturgie
  • Ingénieur amélioration continue
  • Ingénieur méthode industrialisation
  • Continuous improvement engineer
  • Technicien(ne) Amélioration Continue des Performances

Votre rigueur, votre capacité de synthèse et d’analyse définissent bien votre façon de travailler ? Vous êtes bon(ne) communicant(e) et appréciez le travail en équipe ? Vous êtes curieux(se) et vous vous tenez informé(e) des dernières innovations techniques et technologiques ? Alors, ce métier est fait pour vous !

Les missions principales du coordinateur(trice) amélioration continue

Être le/la garant(e) de la performance au sein d’une entreprise ; assurer le suivi de la production et proposer des améliorations afin d’augmenter la productivité, l’efficacité et la qualité d’une production ; repérer des dysfonctionnements ; optimisation de la production ; mise en place d’actions d’amélioration continue et suivi de ces actions ; réaliser des veilles sur le secteur d’activité de l’entreprise dans le but d’être informé(e) sur les dernières innovations et évolutions techniques ; intégrer ces innovations au sein de l’entreprise lorsque cela participe à la stratégie d’amélioration continue de l’entreprise.

Les compétences de spécialités du coordinateur(trice) amélioration continue

Les compétences génériques

  • Transmettre, négocier : savoir négocier avec des acteurs internes ou externes clés (grands comptes, institutionnels, etc..).
  • S’adapter, s’ajuster : analyser les remontées d'information des équipes / de l'entreprise sur l'activité et proposer des plans d'actions ou des solutions.
  • Superviser, coordonner : fiabiliser l'information reçue, la rendre utilisable et la faire circuler à tous les interlocuteurs concernés.

 

Les compétences techniques

  • Connaissance de la réglementation en vigueur applicable à la plasturgie,
  • Connaissance du circuit de fabrication,
  • Maîtrise des process industriels,
  • Maîtrise des techniques et méthodes de fabrication,
  • Connaissances générales en physique,
  • Mathématiques appliquées,
  • Informatique industrielle,
  • Techniques d’amélioration continue, contrôle qualité.
les compétences d'un(e) coordinateur(trice) amélioration continue en plasturgie

Formation : comment devenir coordinateur(trice) amélioration continue ?

Il existe plusieurs formations qui permettent d’accéder au métier de coordinateur(trice) amélioration continue :

Ingénieur mécanicien spécialité plasturgie au Cirfap et à l'Insa : cette formation en alternance (15 jours en formation / 15 jours en entreprise) accessible aux titulaires d’un BAC+2 ou BAC+3, vous permettra de développer vos compétences dans la conduite d’un projet de conception d’un produit (automatisation, objets connectés, innovation, optimisation).

Ingénieur plastique et polymères au Cirfap et à l'Itech : accessible en BAC+2 ou BAC+3, cette formation sur 3 ans, vous formera à la physique, à la science des polymères, à la communication, au management, aux méthodes d’amélioration ou encore à l’anglais.

Ingénieur Génie mécanique procédés polymères avancés au Cirfap et à l'Insa : cette formation sur 3 ans allie la mécanique, aux matériaux et procédés tout en assurant un lien étroit avec les entreprises grâce à une formation en apprentissage.

Master Matériaux Plastiques et Écoconception : en deux ans, ce master forme ses étudiants à des postes à responsabilité au sein des entreprises de la plasturgie. Les enseignements sont variés et traitent notamment du développement durable, de projets écocitoyens, de matériaux biosourcés ou encore d’écoconception.

Master Ingénierie en plasturgie – Chimie et Sciences des matériaux : ce Master 2 allie la théorie à la pratique avec plus de 38 semaines de formation en entreprise. À l’issue de la formation, les étudiants sont des experts de la matière plastique tant en termes de propriété que de comportement.

Formation : les principaux outils et méthodes de l'amélioration continue : ce stage court sur 2 jours, forme ses participants aux différents outils qui peuvent être utilisés lors de la mise en place d’actions d’amélioration continue au sein d’une entreprise.

Offres d'emploi : quelles entreprises recrutent un(e) coordinateur(trice) amélioration continue ?

Découvrir les offres d'emploi d'un(e) coordinateur(trice) amélioration continue dans votre région : ici

En découvrir plus

Dans chaque profil, il y a un talent caché dont nous avons besoin.

En orientation

Découvrez quelle formation suivre pour devenir coordinateur(trice) amélioration continue en plasturgie ! Rejoignez une filière innovante.

En reconversion

Vous souhaitez vous reconvertir au métier de coordinateur(trice) amélioration continue ? Découvrez comment y accéder !

En évolution

Évoluez au sein de votre poste et découvrez comment acquérir de nouvelles compétences en tant que coordinateur(trice) amélioration continue.