Compétences techniques
Publié le 3 mar. 2022

Zoom sur le métier d’outilleur

L’outilleur en plasturgie évolue sur différents outillages comme les moules ou encore les mandrins. Il est le garant de la conformité des pièces plastiques d’une chaîne de production. Métier transverse, l’outilleur est un poste opérationnel directement en lien avec d’autres domaines comme le bureau d’études ou encore la R&D. Vous souhaitez en savoir davantage sur le métier d’outilleur dans la plasturgie et les composites ? Voici un zoom dédié à cette fonction.

Quelles sont les missions d’un outilleur ?

L’outilleur effectue plusieurs missions au sein d’une entreprise de la plasturgie et des composites :

  • Création des pièces et éléments d’outillages

Selon un plan et un cahier des charges émis par un bureau d’étude, l’outilleur est chargé de la création des pièces et des éléments d’outillages qui serviront par la suite à la production. Il est associé à un plan de fabrication détaillé. Cela lui permet de réaliser des outils comme des moules avec une extrême précision. Il réalise des phases de test en lien avec les services de recherche et développement dans le cadre de projets de performance industrielle.

Afin d’atteindre ses objectifs, l’outilleur est un spécialiste en mécanique, technique voire d’électronique. Il maîtrise également les techniques numériques de fraisage ainsi que de tournage nécessaires à la conception d’outils. Doté d’un esprit analytique et méthodique, il comprend aisément les enjeux de son poste et s’assure de la réalisation d’outillages conformes aux attentes des entreprises ou d’un bureau d’études.

  • Responsable de l’entretien et de la maintenance des outils de production

Un outilleur est responsable des outils qu’il produit. Au sein d’un service de production, il peut être amené à s’occuper des réglages et du calibrage des moules afin de tenir les délais de productivité. Il est également le garant de l’activité et de la bonne tenue de ces outils. Il réalise des audits de performance en faisant un reporting complet des machines dont il est le responsable. Pour cela, il prend en compte les erreurs, incidents, taux de rebut, productivité… Il réalise les modifications et mises au point nécessaire.

  • Assister aux essais de l’outil

L’outilleur assiste aux essais des outils qu’il conçoit. Cela peut être avec le bureau d’études, un service de R&D voire chez un client. Ses connaissances techniques et mécaniques sont précieuses pour expliquer la conception et la future utilité des outils créés. Ainsi, il est en mesure de conseiller voire de diagnostiquer des potentielles erreurs et d’apporter des solutions à certaines problématiques techniques.

Quelles sont les qualités attendues d’un outilleur ?

  • La rigueur et la minutie

Un outilleur réalise des outils d’une grande précision. Certaines des pièces sont de l’ordre du 1/100. Afin que l’outil soit conforme, l’outilleur suit de très près l’ensemble du plan établi par le bureau d’études. Il doit rester concentré tout au long du processus de création pour ne pas prendre le risque d’un défaut de fabrication.

  • Réactif et créatif

Un outilleur intervient régulièrement sur différents outils de son entreprise ou de ses clients afin d’en réaliser la maintenance. Sa créativité et sa réactivité lui permettent de trouver rapidement les anomalies et d’apporter la solution adéquate à chaque problématique rencontrée.

  • Autonomie

Evoluant sous la responsabilité d’un manager, l’outilleur jouit cependant d’une grande autonomie dans ses missions. Il présente des rapports réguliers de son activité et de ses performances à ses supérieurs. Il peut aussi proposer des axes d’amélioration sur ses missions ou son poste.

  • Capacité de présentation et d’argumentation

L’outilleur est associé à la présentation de nouveaux outils à des équipes opérationnelles ou à des entreprises clientes. Spécialiste du volet de la conception technique et mécanique, il est capable de présenter les fonctionnalités de ses outils, d’échanger voire d’argumenter sur ses spécificités afin de transmettre ses connaissances. Il s’occupe également de la formation des techniciens de production sur les différents outils qu’il crée afin qu’ils puissent par la suite gérer la production de pièces plastiques en toute autonomie.

  • La curiosité et l’adaptation

L’outilleur se forme régulièrement pour se tenir à jour sur les nouvelles méthodes de conception et les nouvelles procédures. Il fait preuve de curiosité et d’adaptation vis-à-vis de ces changements réguliers. Ces connaissances supplémentaires s’avèrent essentielles pour évoluer dans différents milieux d’activité. De plus, elles lui seront utiles dans la suite de sa carrière s’il souhaite se spécialiser ou partager son savoir-faire à d’autres outilleurs.

Pourquoi devenir un outilleur ?

  • Un métier varié

Les outils comme les moules varient selon leurs utilisations ou encore selon les entreprises qui les emploient. L’outilleur en conçoit de différentes tailles voire de différentes structures. Le travail est donc rythmé entre création d’outils, intervention en entreprise, tests ce qui en fait un métier passionnant et varié.

  • Un métier transverse en lien vers différents domaines

Un outilleur travaille de concert avec plusieurs types de métiers. Poste opérationnel, il travaille en coopération avec des équipes de techniciens de production qu’il forme aux maniements des outils. Il peut aussi assister un bureau d’études en étant un soutien dans la conception technique d’un nouveau moule par exemple. Enfin, il peut être directement sous les directives d’un dirigeant d’entreprise dans le cadre d’une TPE-PME.

  • Un poste en tension à fort potentiel d’évolution

Le métier d’outilleur est très recherché par les entreprises de la plasturgie et des composites. Les personnes en formation initiale ou en reconversion trouvent rapidement du travail une fois diplômé. De plus, l’évolution est rapide sur ce type de poste. Les outilleurs peuvent devenir des techniciens spécialisés dans l’usinage/fraisage ou alors prétendre à des postes d’encadrement et de formation d’outilleurs junior.

Quelles sont les formations pour devenir un outilleur ?

Que vous soyez en études ou en reconversion, il existe de nombreuses formations pour devenir un outilleur. En voici quelques-unes : 

Quelles sont les évolutions de carrière possible ?

Avec quelques années d’expériences, un outilleur peut se tourner vers une carrière de spécialiste ou de manager. Il peut devenir un outilleur spécialisé dans un type de moule capable d’intervenir dès les projets de conception au sein d’un comité de recherche et développement. Il peut aussi devenir un référent outilleur au sein d’une équipe. Il aura alors la charge de veiller à l’ensemble des outils d’une entreprise et d’apporter ses connaissances à ses collègues afin de tenir les délais de production en termes de quantité et de qualité.

Le métier d’outilleur vous intéresse ? N’hésitez pas à consulter notre fiche métier dédiée à ce métier ! Vous pouvez également consulter l’ensemble de nos annonces depuis notre plateforme emploi.

Offres d'emploi

BELLIGNAT
CDI

Responsable projets F/H

FPSA
SAINT-MARCELLIN
CDI

Ingénieur plasturgie F/H

STIPLASTICS
CDI

Technicien Prototypiste en matériaux composites F/H

Composites Busch SA

En découvrir plus

Dans chaque profil, il y a un talent caché dont nous avons besoin.

En orientation

Trouvez votre premier métier, mais surtout votre avenir professionnel. Découvrez le métier qui vous correspond !

En reconversion

Vous êtes fait pour la plasturgie mais vous ne le savez pas encore ! Mettez à profit vos compétences actuelles.

En évolution

La plasturgie est une filière d’avenir qui offre de nouvelles opportunités d’évolution professionnelle au quotidien.