Compétences techniques
Publié le 8 sep. 2020

Devenir ingénieur en plasturgie & composites

Comment devenir ingénieur ? Découvrez les missions, les formations, les compétences ou encore la rémunération de ce métier. 

Un ingénieur : définition

Un ingénieur imagine, modélise ou encore prototype des pièces en matières plastiques afin de résoudre une problématique ou proposer un nouveau concept. La performance et l'innovation occupent une place importante dans ce métier.  

C'est un métier qui connaît une insertion professionnelle forte et qui compte un taux de chômage faible. Selon l'Observatoire des ingénieurs, le taux de chômage s'élève à 3,5 % (source : enquête IESF de 2020), un chiffre deux fois moins élevé que pour tous les métiers confondus. 

Un métier au cœur de l'innovation

Ingénieur : un métier au cœur de l'innovation

La plasturgie est une filière jeune qui regroupe l'ensemble des entreprises qui transforment les matières plastiques en de nombreux objets de notre quotidien.

C'est une industrie qui s'adapte et évolue en permanence. Elle fait face quotidiennement au besoin de repenser les plastiques, de sa fabrication à son utilisation. 

Chaque jour, la filière innove pour répondre aux besoins et attentes de la société : écoconception, développement durable, durabilité des matériaux, bioplastiques, etc.

Ingénieur : quel travail ? quelles missions ?

Quelques chiffres 

En France, on estime que près d'un million de personnes sont diplômées d'une école d'ingénieur. Parmi elles, on compte 28 % de femmes, un chiffre qui ne cesse de grandir. En 2020, plus de 95 % des ingénieurs en poste sont en CDI.

Un ingénieur peut travailler dans divers domaines : industrie, aéronautique, télécommunication, l'automobile ou encore l'énergie. Aujourd'hui, 79 % des ingénieurs s'estiment satisfaits de leur emploi. En 2019, les entreprises françaises ont recruté plus de 131 400 ingénieurs (source : Enquête de l'IESF de 2018 & 2020).  

Les missions d'un ingénieur  

Les missions d'un ingénieur au quotidien sont nombreuses et varient selon la spécialité choisie.

Voici quelques exemples : 

  • La création d'un produit de sa conception jusqu'à son utilisation, 

  • La conduite de projets : vision globale sur l'ensemble des actions, 

  • Mise en œuvre de cahiers des charges,  

  • L'appréhension des dimensions budgétaires, humaines et environnementales de chaque projet,  

  • Le contrôle de produits et l'identification de dysfonctionnements,  

  • Le respect des normes QHSE, 

  • La réalisation de veilles afin d'identifier les dernières technologies et innovations. 

Les qualités d'un ingénieur  

  • La curiosité  

  • Une bonne communication  

  • Le travail en équipe 

  • La rigueur  

  • Des capacités managériales  

  • Une bonne connaissance du secteur d'activité de son entreprise  

  • La maîtrise de l'anglais est un plus 

Pourquoi devenir ingénieur en plasturgie

Pourquoi devenir ingénieur en plasturgie ?

Les entreprises de la filière plasturgie et composites se composent en majorité d'entreprises à taille humaine où l'accent est mis sur le partage de savoir-faire et le développement de soi. 

Travailler au sein d'une de ces entreprises c'est se sentir entouré, écouté et accompagné tant sur le plan technique que sur le plan humain. C'est évolué au sein d'un environnement qui vous accorde de la confiance et de l'autonomie pour évoluer.  

Devenir ingénieur en plasturgie c'est également sécuriser son parcours professionnel car plus de 90 % des embauches donnent lieu à un CDI. C'est une industrie qui accueille également de nombreux apprentis chaque année.  

Interview de Carine, apprentie ingénieur en plasturgie

Pour vous faire découvrir le métier d’ingénieur en plasturgie, nous avons posé 6 questions à Carine El khoury, doctorante en ingénierie des matériaux et procédés, option plasturgie.  

1. Quelle(s) formation(s) avez-vous suivi ?  

Après mon bac, j’ai fait une licence en physique et ensuite je me suis spécialisée en matériaux grâce à un master proposé au sein de l’université Jean Monnet à St Étienne. En 1ère année, j’ai suivi le master ingénierie des matériaux polymères puis, en 2ème année, j’ai suivi une formation en science des matériaux spécialité plasturgie.  

La 2ème année de master s’est faite en alternance. Ce qui m’a permis de travailler au sein du laboratoire R&D de Plastic Omnium, une entreprise spécialisée dans l’équipement automobile. Pendant ma formation nous avons abordé tous les aspects du matériau : la formulation du matériau brut, la polymérisation, les procédés et moyens de transformation et enfin la caractérisation (mécanique, microstructure, thermique, etc.).  

Aujourd’hui, je suis en troisième année de doctorat chez SBM France au sein de leur laboratoire R&D en tant qu’ingénieur matériaux. J’ai souhaité faire un doctorat car je voulais gagner en autonomie et en expérience. J’aurais pu entrer dans le monde du travail après mon master mais j’ai souhaité développer encore plus mes connaissances d’abord.  

2. Comment avez-vous découvert la plasturgie et qu’est-ce qui vous a plu dans cette industrie ?  

J’ai découvert la plasturgie complètement par hasard. Je cherchais à poursuivre mes études mais je ne savais pas vers quel domaine me tourner. Je cherchais un master polyvalent, ouvert à différentes missions (sur le terrain, en labo) et surtout je voulais savoir à quoi contribuait mon travail concrètement.  

Des professeurs m’ont conseillé la plasturgie, j’ai fait des recherches de mon côté et j’ai trouvé un master en plasturgie qui correspondait à mes envies. Le master était en alternance : trois semaines en centre de formation suivi de quatre semaines en cours.  

3.  Avez-vous eu des difficultés à trouver votre alternance / stage ?  

Pour trouver mon stage de Master 1, j’ai participé à un forum d’entreprises à Lyon où j’ai pu déposer mon CV auprès de plusieurs entreprises dont Plastic Omnium. L’entreprise m’a rappelé pour me proposer un entretien. J’ai été prise en stage et par la suite ils ont souhaité me garder en alternance. Du coup, je n’ai pas eu à chercher d’alternance et, globalement, je n’ai pas eu de difficultés à trouver de stage ou d’alternance.  

4. Parlez-nous de votre spécialité ? En quoi consiste le métier que vous préparez ? 

Au quotidien, le métier d’ingénieur matériaux consiste à rechercher des solutions et à relever les défis de l’entreprise en matière de production, de transformation ou encore de matériaux. En une phrase, le métier d’ingénieur matériaux c’est trouver des solutions aux défis qu’on nous présente. 

Aujourd’hui, par exemple, il faut que nous soyons plus écoresponsables, les matériaux doivent répondre à des critères différents et nous devons produire mieux. Nous avons des cahiers des charges précis à respecter. 

L’innovation est également très présente, notamment en recherche et développement où nous devons développer des solutions nouvelles : mis en place de nouveaux matériaux, transformation d’une pièce qui utilisait des polymères pétro-sourcées en biosourcées, changement du type d’emballage, etc.  

C’est un métier qui demande beaucoup de travail en équipe et du relationnel. En plus, l’univers de la plasturgie en France est assez petit donc on se connaît tous et il est important de créer des bonnes relations avec les fournisseurs, les clients, et bien entendu, les personnes des différents services au sein même de l’entreprise.  

5. Qu’est-ce qui vous plaît dans votre métier ? 

Ce qui me plaît en plasturgie, c’est que nous pouvons travailler dans tous les secteurs d’activité. Les polymères sont variés, on a beaucoup de choix et du coup on ne s’ennuie pas. On a toujours de nouveaux challenges à relever ou de nouvelles normes à respecter. Et surtout, il nous reste encore beaucoup à découvrir.  

6. Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un jeune qui souhaite devenir ingénieur en plasturgie ?  

Avec une formation en plasturgie on peut se voir accorder beaucoup de challenges et de responsabilités. On peut également améliorer la vie du quotidien tout en respectant la planète. C’est une formation qui ouvre les portes vers de nombreux secteurs : automobile, aéronautique, emballage, médical, transport, cosmétique, etc. C’est un métier recherché dans tous les secteurs.  

Les études, formations et écoles d'ingénieur plasturgiste en France

Le métier d'ingénieur est accessible dès l'obtention d'un bac +5. Pour devenir ingénieur plasturgiste il existe notamment trois centres de formation spécialisés en France : 

  • Le CIRFAP et l'ISPA : pour la formation initiale 

  • Le CPF : pour la formation continue 

Cirfap, centre de formation pour devenir ingénieur

Le CIRFAP 

Le centre de formation aux métiers de la plasturgie (CIRFAP) propose des formations de niveau bac+5 qui permettent de décrocher un diplôme d'ingénieur en collaboration avec l'Insa et l'Itech, deux écoles françaises d'ingénieurs.

Le Cirfap propose aujourd'hui 3 formations qui allient la théorie à la pratique :  

  • Ingénieur mécanicien spécialité plasturgie : en partenariat avec l'école d'ingénieur Insa Strasbourg, cette formation en alternance (15 jours en formation / 15 jours en entreprise) forme des ingénieurs polyvalents avec une forte expérience en entreprise.  

  • Ingénieur génie mécanique procédés polymères avancés : en partenariat avec l'Insa de Lyon et l'Insa d'Oyonnax, cette formation en alternance forme des ingénieurs pluridisciplinaires avec des compétences en conception mécanique. 

  • Ingénieur plasturgie & polymères : en partenariat avec l'école d'ingénieur Itech, cette formation, qui comprend plusieurs stages pratiques, permet de développer une forte connaissance des matériaux. 

Ispa, formation en école d'ingénieur en France

L'ISPA 

L'Institut Supérieur de Plasturgie en Alternance (ISPA), propose une formation pour accéder au métier d'ingénieur plasturgie et matériaux composites. La formation se déroule à Alençon en alternance (1 mois en entreprise / 1 mois en école) en partenariat avec l'IMT Lille Douai, qui délivre le diplôme d'ingénieur.  

Ce diplôme forme des ingénieurs pluridisciplinaires qui possèdent une vision globale, scientifique et technologique. Cette formation propose notamment aux étudiants de s'ouvrir à l'international en réalisant une expérience de 2 à 9 mois à l'étranger.  

75 % des étudiants qui suivent cette formation sont recrutés avant la fin de leurs études.  

centre de formation continue, formations courtes en ingénierie

Le CFP 

Le conseil formation plasturgie (CFP), propose des formations continues courtes pour développer ou mettre à jour vos compétences en ingénierie.

Voici des exemples de formations proposées par le CFP : 

  • Caractérisation mécanique des matériaux composites - Formation sur 2 jours 

  • Choix et comportement des matières plastiques - Formation sur 3 jours 

  • Conception pour l'impression 3D - Formation sur 4 jours 

  • Pratique de l'écoconception en plasturgie - Formation sur 2 jours 

  • Parcours innovation pour les chefs de projet - Formation sur 4 jours 

  • Comment concevoir un emballage plastique innovant et performant - Formation sur 1 jour 

Sur le site du CFP vous trouverez un large éventail de formations en adéquation avec les attentes et les besoins des entreprises de la filière plasturgie & composites. LE CFP accompagne les particuliers comme les entreprises dans le développement de leurs compétences. 

Quel est le salaire d'un ingénieur ?

Selon l'enquête menée par l'IESF en 2020, un ingénieur débute sa carrière avec un salaire médian de 35 000 € brut par an. La rémunération peut atteindre les 100 000 € par an en fin de carrière.  

En plus du salaire fixe, des primes peuvent être accordées en fonction des résultats.  

Devenir ingénieur : les métiers de l'ingénierie

L'industrie de la plasturgie recrute fortement sur le métier d'ingénieur et plus particulièrement sur les spécialités matériaux et procédés/méthodes. Découvrez les missions de chacun ci-dessous :  

Le métier d'un ingénieur matériaux 

Également appelé : ingénieur en génie ou science des matériaux et ingénieur recherche développement matériaux. 

Un ingénieur matériaux travaille les matières plastiques afin de les adapter aux nouveaux usages et besoin d'une entreprise. Il/elle est un expert sur les propriétés du matériau. Ses missions sont variées et comprennent autant la recherche, la conception ou encore des essais en laboratoire.  

Un ingénieur matériaux doit être curieux et posséder une appétence pour les nouvelles technologies. Le but d'un ingénieur est d'innover, pour ce faire il doit se tenir informé des dernières évolutions technologiques du secteur d'activité de son entreprise. Un ingénieur doit également être créatif afin d'apporter des solutions nouvelles.  

Un ingénieur doit posséder tant des compétences techniques qu'interpersonnelles (également appelées soft skills) comme la communication ou l'esprit d'équipe. 

Découvrez la fiche métier ingénieur matériaux dans son intégralité.  

Le métier d'un ingénieur procédés/méthodes  

Également appelé : ingénieur process, technicien(ne) d'industrialisation, responsable du bureau des méthodes, responsable des méthodes industrielles. 

Un ingénieur procédés/méthodes étudie et analyse les techniques et procédés utilisés afin de proposer des optimisations, des modernisations ou des mises en conformités des règles QHSE (qualité, hygiène, sécurité et environnement).  

Il/elle doit aimer concevoir et imaginer ainsi que posséder un bon esprit d'analyse.  

Découvrez la fiche métier ingénieur procédés/méthodes dans son intégralité. 

comment devenir ingénieur

D'autres métiers en recherche et développement (R&D) 

Les métiers de l'ingénierie font partie d'un ensemble plus large qu'est la R&D : recherche et développement. Dans cette famille de métier, il existe un grand nombre de métier qui sert un objectif similaire avec des missions et compétences variées.

En voici quelques-uns :  

  • Technicien(ne) essai qualité 

  • Technicien(ne) méthode et industrialisation 

  • Technicien(ne) Bureau d’études 

  • Concepteur(trice) - Designer 

  • Chef de projet bureau d’études 

  • Responsable R&D 

  • Coordinateur(trice) amélioration continue 

Découvrez les missions et compétences des métiers en R&D et performance.

Ingénieur : un métier qui recrute !

C'est un métier pour lequel il le besoin en recrutement est constant, même chez les jeunes diplômés. En effet, selon une enquête menée par l'IESF en 2019, 84 % des ingénieurs diplômés ont trouvé un emploi dans les deux premiers mois suivant leur entrée sur le marché du travail.  

Découvrez nos offres d'emploi en ingénieur près de chez vous ! 

En découvrir plus

Dans chaque profil, il y a un talent caché dont nous avons besoin.

En orientation

Trouvez votre premier métier, mais surtout votre avenir professionnel. Découvrez le métier qui vous correspond !

En reconversion

Vous êtes fait pour la plasturgie mais vous ne le savez pas encore ! Mettez à profit vos compétences actuelles.

En évolution

La plasturgie est une filière d’avenir qui offre de nouvelles opportunités d’évolution professionnelle au quotidien.